Catalogues

 

mise à jour septembre 2016

carriole st martin mars 2013 cie des jeux

Voici les derniers jeux disponibles
en prêt à la Cie des Jeux

 

Avril 2015

  • Pandémie - Filosofia
  • Zombie Dice - Edge
  • Guilty Gods, La Chute des Dieux - Edge

 

Mars 2015

  • Room 25 - Matagot
  • La cité des voleurs - Dust Games
  • Cité - Le joueur
  • Les enfants de Catane - Ticado
  • Kroki - Bioviva
  • Kling-dong ! - Amigo
  • Tara - Tailten Games
  • Qui est-ce ? - mb jeux
  • Cœur de dragon - Filosofia
  • Apertivo - Le joueur
  • Line Puzzle - JA&T
  • Playa Playa - Bioviva
  • La vallée des Mammouths extension - Descartes
  • Kromaster - Ankama
  • Oratory  - Oratory
  • Esquissé - Goliath
  • Diplomatie - Descartes
  • Barbe Noire - Descartes
  • Vertigo - Eurogames
  • Atlantis  - Schmidt
  • Dés Dingues - WDK

 

2014 decembre la bataille des cinq armees la compagnie des jeux 12

La Compagnie des jeux a testé pour vous le jeu de société La Bataille des Cinq Armées, édité par Iello

 

Fiche technique

Auteurs : Robert o Di Meglio, Marco Maggi et Francesco Nepitello

Illustrations : Lucas Graciano, Jon Hodgson, Ben Wootten

Création des Figurines : Matteo Macchi et Bob Naismith

Éditeur : Iello

Joueurs : 2 joueurs ou 2 équipes ça marche aussi très bien.

Âge : à partir de 14 ans.

Mise en place : 15 minutes.

Durée de découverte du jeu : 5 heures avec repas.

Durée d’une partie : Entre 2 et 3 heures.

La Bataille des Cinq Armées est un jeu de plateau sorti en novembre 2014, soit un mois avant le film du même nom et 10 ans après le jeu La guerre de l’anneau, créé par la même équipe. La Bataille des Cinq Armées s’appuie partiellement sur ce dernier, tout en proposant de nombreuses nouveautés. Ce n’est pas une simple réédition, c’est bien un nouveau jeu qui nous est livré ici par Iello.

Mettons tout de suite les choses au clair. C’est un jeu massif, complexe, destiné aux fans acharnés prêts à se battre pendant des heures pour le destin de la terre du milieu. Si vous êtes plus nombreux, le jeu supporte aisément d’être joué en équipe car il demande beaucoup d’attention et de réflexion. Prévoyez une grande table pour installer toute les cartes et accessoires, la bande son originale du seigneur des anneaux, du Hobbit et quelques heures de temps libre si vous comptez découvrir ce jeu. Ainsi que des lembas accompagnés d’une bonne « boisson » naine (l’abus d’alcool est dangereux pendant les batailles !).

Sitôt la boite ouverte, vous allez découvrir un grand nombre de figurines, de jetons, de marqueurs et une vingtaine de dés, ainsi qu’un grand plateau des contreforts de la Montagne solitaire.

 

Vous découvrirez aussi un manuel de règles d’une trentaine de pages contenant une quantité incalculable de détails, de pouvoirs et de capacités qui pourront être assimilés au cours d’une première partie. Elles sont malgré tout claires et bien expliquées, avec une fiche récapitulative pour chaque joueur qui pourra vous guider facilement à travers les tours de jeu et les faces des dés. Vous devrez tout de même dans un premier temps vous référer très souvent au manuel car la moindre erreur dans celles-ci pourrait être désastreuse pour l’équilibrage du jeu.

En effet, celui ci est basé sur un système d’asymétrie. La différence entre les peuples libres et les force des ténèbres n’est pas une simple histoire de couleur de figurine. Le système de jeu entier diffère selon votre faction. Là où les peuples libres sont basés sur la survie et un grand nombre de héros aux pouvoirs divers qui apparaissent progressivement durant la partie, les forces des ténèbres possèdent une armée bien plus puissante et un Bolg presque invincible qui pourra facilement annihiler toute résistance. Là où le but des forces du mal sera de dominer la carte, le seigneur des Peuples Libres devra utiliser plus de finesse pour arriver à obtenir la victoire. Un compteur de destin avantageant les forces du bien devra être géré par les deux joueurs, l’un essayant de le faire avancer, l’autre le freinant. Le jeu propose aussi beaucoup de mécanismes originaux, un système de point de dégâts qui favorise les armées nombreuses, une gestion du hasard bien ficelée qui permet une grande rejouabilité sans pour autant détruire l’équilibrage très complexe du jeu.

Un jeu très immersif grâce aux figurines et aux illustrations réussi. Son très grand plateau est une merveille pour les fins tacticiens. Les reliefs de la Montagne Solitaire et les paysages de la vallée offre une dimension supplémentaire aux stratégies. Il faudra de la patience pour déloger du nain à La Grande Porte fortifiée.

 

Son prix est honnête pour tout le matériel présent dans la boîte, le gros travail sur les 126 figurines et les droits d’auteurs. Sans eux, pas de bataille avec Barde, Béorn, Bilbo Saquet, Dáin Pied-d’Acier, Gandalf, Seigneur des Aigles, Thorin Écu-De-Chêne, Thranduil et Bolg.

L’équipe des testeurs de La Compagnie des Jeux

Laurent, Jeanne, Floris et Antoine

La Bataille des cinq armées est disponible depuis le 7 novembre 2014 au prix de 69,90 EUR, pour plus d’informations rendez-vous directement sur le site officiel : http://iello.fr/iello/Nos-produits/Jeux-de-societe/IELLO/La-Bataille-des-cinq-armees

 

La Compagnie des Jeux - 1, rue de la sous-préfecture 34700 LODÈVE - Tél. 04 67 96 04 63 - Mentions Légales

Réalisation Barre d'Espace | Pascal Conil-lacoste